la planche

Publié le par Paul Freval

J'écris aussi sur de petites planches qui servent à découper la viande. Elles font 30 centimètres sur 45. Ce sont des modèles difficiles à trouver parce qu'il ne faut pas qu'il y ait l'espèce de rigole creusée dans le bois pour recueillir le sang des viandes qu'on découpe. J'en avais trouvé chez Habitat, chez Kitchen Bazaar. Ils ne les font plus. Je pose ces planches sur mes genoux. Le format de papier 21 x 29,7 s'y adapte parfaitement. Je m'en sers pour écrire mes fax. J'envoie beaucoup de fax chaque nuit à mes amis, à Montréal, à Lausanne, à Osaka, à Brooklyn. Ces fax, c'est comme les gammes du pianiste ou la barre du danseur. Je m'échauffe et ensuite je me mets à mon roman

Commenter cet article