On the road (1)

Publié le par Paul Freval

la laverie est fermée et je n'ai qu'une solution à l'esprit
aller aux bains municipaux avec les tickets de Jérem'
j'ai remis à plus tard la demande de logement
je n'aime vraiment vraiment pas les gens
en ce moment moment moment
la laverie est fermée et je commence à sentir


le bac est grand et ma chair me rappelle rapidement
la boucherie, et la viande d'un film de Jean-Pierre Mocky
Je suis triste en pensant à Pialat qui est mort

Le mec à l'entrée m'a donné une serviette et du savon
Et la crasse part

La suite tout le monde la connaît
Le trou, les égoûts

Ma lame est là
Et je vais me rater encore une fois
A force de me rater
Je vais finir par m'en sortir

Par m'échapper comme l'eau

Comme lot de consolation
il y a la mort au bout
Ce vieux consensus
Indéboulonnable
Cette stabilité



Commenter cet article