PC HEBERT

Publié le par Paul Freval

Entre un barrage de flics et un portail fermé
Et des murs pour me guider vers la liberté
 Les gardes surgissent et vont m'emporter
 Je ne suis pas mort puisqu'ils vont m'emporter

 Vers un nouvel univers où tout sera changé
Nous irons sûrs et nous pourrons fumer
Notre esprit sera lavé
Nous aurons quitté les lieux pourris
 Les petites vies ! Les petites vies !
Aux esclaves séchés

Et nous serons ravis
De tout recommencer.

Publié dans Roman - Nouvelles

Commenter cet article