4.pensées secretes

Publié le par Paul Freval

"les livres, c'est un truc de paysan, ou de campagnard, c'est Truffaut qui m'a fait penser à ça. moi je n'ai pas été publié pendant longtemps parce que je n'avais pas vraiment le temps de peaufiner. C'est bizarre que Zoo soit sorti le premier car ce n'est pas moi qui l'ai terminé, il ont été à trois ou quatre chez L.., ils y ont travailler six mois, quelques heures par jours, ce qui moi m'était impossile avec mon job
j'ai vite compris que la littérature n'échappait pas à la vulgarité suprême...ce qu'on appelle de manière cavalière la réalité,la poésie du quotidien, etc. 
souvent je me suis interrogé sur ma plus value, sur ce que j'avais de plus ou de moins que les autres, et puis j'ai aussi mis du temps à comprendre ce que je dois bien garder secret,"

Sur le cahier de Paul, il y a plein de tâches de sang juste où sont inscrit ses lignes. Il y a également des croûtes de ce qui ressemble à de la morve. Je me demande comment il prendrait le fait que je fouille et rend publics son passage, ses textes écrit à Prague. 

"
deux blondes se succèdent dans mes fantasmes devant le magasin de souvenirs
entre elles et moi, il n'y a finalement pas grand rapport
et dans mon état
je ne suis pas bien certain
d'avoir un rapport bien affirmé avec qui que ce soit


je suis très heureux
car mon histoire commence à ressembler 
à celle des grands maudits
que j'aimais quand j'étais petit

"

ai écouté Dominique A "oui en secret, en secret"





 

Publié dans Roman - Nouvelles

Commenter cet article