ROMAN DE GORZAR /PC HEBERT AUX COINS DES AUTRES

Publié le par MLB

Le narrateur, Thomas Pallat, est étudiant en philosophie. Il va dans les bars, et les boîtes, la nuit. C’est une forme de compensation à ces fréquentes ascèses. On pourrait dire qu’il est « mal dans sa peau ». Il tombe amoureux rapidement, parfois par éclairs. Il n’arrive pas à entretenir des relations limpides aux autres, du moins c’est ce qui l’inquiète. Il pense trahir son groupe d’amis, en fréquentant Paul, qui est plus âgé, et donne des cours à l’Université. En Edwige, il voit une forme de sœur, qu’il s’interdit d’aimer. Leur relation est ambiguë, mais elle est forte. Il ne sait pas ce qu’Edwige pense de lui exactement. Pour lui, cette relation est révélatrice de ce qu’il vit avec les autres.
Par l’intermédiaire de Paul, il va faire ces premiers pas dans l’écriture, grâce à la proposition du directeur de la revue Pari(s), Jean Gorzar.
Il part avec Vanessa Le Mer en Bretagne, pour faire des photographies. C’est avec elle qu’il a sa première expérience sexuelle. Un tourbillon érotique le mène jusqu’à deux jeunes voisines. Il découvre la sensation de puissance.
            A son retour, il reçoit une lettre d’Edwige qui a quitté la France. Il est blessé par Maxime, qui lui reproche de ne pas se comporter comme un ami. Il apprend par téléphone la mort de Claire, qui était son amour d’adolescence. Jamais il n’avait su séduire Claire. Il l’avait trop rêvé, il la voulait trop. Il avait joué avec ce désir, en se trouvant des barrières_ des excuses,avec mauvaise foi. Maintenant qu’elle était morte, il est perdu.
Il était mort avec. Et pour revivre, il fallait être un autre. Mais pour être un autre, il fallait tuer celui-ci. Et pour cela commencer par venir à lui_ ou le devenir.
Paul part à New-York. Il part avec la mission d’un reportage pour la revue. Il s’agit de produire un texte documentaire sur Stephen Walch et Liza Wold,deux artistes américains. Mais le voyage en avion va profondément perturber Paul. Il est fragilisé comme un adolescent, lui qui maîtrisait si bien son monde. Il éprouve un vif désir érotique pour une hôtesse de l’air. Il reconnaît Liza sur une revue durant le vol. Elle était dans sa promotion, brillante, belle et tellement lointaine.
A un carrefour de New York, il marche et en traversant une rue, il perçoit la conductrice : c’est Liza.Ils s’échangent un long regard pénétrant. Elle devient son obsession.
...

PC Hébert (aux coins des autres), roman, est téléchargeable sur artsolid

http://www.artsolid.net/ebook.php?idgal=345

 

 

Publié dans Roman - Nouvelles

Commenter cet article